Chemin de Traverse

PPOT rencontre les Chemins de Traverse.

 

Il y a quelques années, Marcus est arrivé pour donner des coups de main à la paroisse de Wavre. Ancien détenu, il cherchait à retisser un lien social, trouver du boulot et reprendre ainsi petit à petit confiance en la vie. Il n’était pas seul, mais accompagné et soutenu par une belle équipe sur laquelle il pouvait s’appuyer, qui le portait et l’encourageait.

 

Ce groupe, c’était les Chemins de Traverse : une association composée d’anciens détenus, de personnes avec un handicap et de bénévoles, qui a pour objectif la réinsertion sociale d’ex-prisonniers à travers le service aux plus faibles et aux personnes dépendantes à cause d’un handicap. Le tout, dans une ambiance fraternelle et de confiance réciproque.

 

Leurs activités variées comportent notamment des randonnées en « joëlettes » : un vélo un peu particulier mis en action par 4 personnes, qui fait appel à un bel esprit d’équipe et permet de faire voyager une personne qui ne peut se déplacer seule.

 

Avec PPOT, nous cherchions à pouvoir soutenir non seulement des projets au niveau international, mais également des projets ancrés en Belgique. Après avoir découvert les activités des Chemins de Traverse et connaissant leurs besoins financiers afin de pouvoir les réaliser, nous avons choisi avec toute l’équipe de PPOT de pouvoir soutenir cette association.

 

Comme dans nos autres projets, il ne s’agit pas seulement d’un soutien financier mais également, pour les membres de PPOT, de connaître de l’intérieur et de participer aux projets soutenus.

 

L’objectif pédagogique de réinsertion sociale de l’Association des Chemins de Traverse nous a directement convaincus, et correspond aux objectifs de notre association.


Illustration de projet PPOT

Championnat du monde de Joëlette

3, 2, 1… Partez !

 

En mai 2014, PPOT apportait un soutien financier à l’asbl « Les Chemins de Travers-e ». Cette asbl  propose des évènements mettant en relation des PMR (personnes à mobilité réduite), des repris de justice, et des accompagnants. Pour ce faire, ils utilisent une « joëlette », une sorte de siège sur roues permettant à une personne à mobilité réduite de participer à des activités ou de découvrir des lieux pensés inaccessibles jusqu’alors. Ainsi, les...Lire la suite